La passerelle de tous les défis à Villeurbanne

mcm-collectivite-passerelle-villeurbanne

Après de nombreuses années de collaboration avec la ville de Villeurbanne, dans différents domaines comme la maintenance des équipements publics, l’entretien des équipements sportifs, ils nous font l’honneur de nous confier la réalisation d’un ouvrage d’art unique : réaliser une passerelle à deux niveaux de 75 mètres reliant deux établissements scolaires.

Le défi : une passerelle de deux niveaux pour relier deux établissements scolaires de 75m de long

 

 Cette aventure commence il y a six mois lorsque nous sommes entrés en contact avec le responsable travaux de la ville de Villeurbanne. Ils étaient à la recherche d’un partenaire capable de réaliser un ouvrage unique et ambitieux : une passerelle à deux niveaux et longue de 75 mètres afin de relier deux établissements scolaires et faciliter la vie à des centaines d’usagers en culottes courtes et à leurs enseignants.

Pour réaliser ce défi, toute l’équipe MCM s’est engagée pour la réussite du projet. Notre bureau d’études a travaillé  à temps complet pendant plusieurs semaines pour fournir l’étude complète pour la réalisation de ces travaux neufs. Pendant 6 mois, six personnes ont travaillé à temps complet sur le projet. Notre ingénieur au bureau d’études, deux personnes à la fabrication dans nos ateliers de Saint-Jean-Bonnefonds (42) et trois personnes pour la mise en place des éléments sur le site de l’établissement scolaire.

La plus belle spécificité de ce projet fut de répondre aux exigences de l’architecte sur un ouvrage artistique et créatif. Pour cela, nous avons dû travailler un maximum de matériaux comme le bois, le verre, l’acier ou encore l’inox. Mais les défis ne s’arrêtèrent pas là, car nous devions adapter du neuf sur de l’ancien et cela sur deux niveaux, chose compliquée et délicate mais passionnante. Le second défi majeur fut de gérer les travaux dans un site scolaire occupé où nous devions maîtriser la dilatation des matériaux utilisés dans un espace où la sécurité des utilisateurs en culotte courte était essentielle.

 

 

Après six mois de partages, d’échanges et de créations d’ouvrages, nous avons rendu le chantier à notre client en respectant son cahier des charges. Nous avons respecté les délais, le budget, les consignes environnementales, les règles de sécurité et le bon échange entre le maître d’ouvrage et les différents corps de métiers.

 

Au final notre client est satisfait et nous aussi.